Qu'est-ce que la thermographie infrarouge

Elle est principalement appliquée sous forme de thermographie aérienne aux déperditions thermiques des bâtiments et pour l'analyse de fuites de calories à l'échelle d'une pièce ou d'un logement, ou de locaux techniques.


Principe: Des images aériennes faites dans l'infrarouge et en hiver, mettent en évidence les défauts d'isolation thermique des toitures. Elles aident les propriétaires, locataires, ou collectivités à prioriser les investissements en économies d'énergie (par isolation des combles).

La thermographie aérienne infrarouge permet de rendre visible les déperditions de chaque bâtiment grâce à un thermogramme et à une échelle de couleurs, qui peuvent servir à produire des cartes. En moyenne, 30 % des déperditions thermiques d’un bâtiment s’effectuent par la toiture, 25 % par les murs et 13 % par les vitres.


Méthode : Un hélicoptère ou un avion équipé d’un capteur infrarouge thermique survole la ville à une même altitude usuelle (500 à 1000 mètres selon les cas et la précision recherchée).


Rendu : La carte thermique finale est une représentation, dans l'emprise cadastrale des bâtiments, des luminances enregistrées en thermographie infrarouge.

 

Limites de la thermographie aérienne infrarouge appliquée au bâtiment

La thermographie aérienne infrarouge est une mesure de luminance d'une surface, dans le spectre de sensibilité de la caméra.


Elle permet d'estimer le niveau de déperdition de chaque bâtiment par la toiture mais ne fournir pas d'information suffisante sur les façades. La température de surface d'une toiture ne traduit pas ce qui se passe thermiquement aux différents étages inférieurs.

L'image thermographique met donc en évidence un symptôme qui devra être interprété par un thermicien du Point Info-énergie de Saint-Romain-de-Colbosc pour être traduit en une estimation du niveau de déperdition d'un bâtiment et en éventuelles actions correctrices.


La thermographie infrarouge est un outil de diagnostic, permettant de déceler des désordres invisibles à l'œil nu. Elle permet, avec une image prise au plus près, de détecter des variations thermiques locales, et donc de visualiser des défauts d’isolation qui peuvent être ignorés, ou permettre de démontrer des défauts qui sont soupçonnés. Dans l’existant, elle permet de mettre en évidence les défauts majeurs à traiter en priorité. Dans le neuf, elle peut être un puissant outil de mesure de la qualité d’une réalisation.

Caux Estuaire et Saint-Aubin-Routot n'ont missionné aucune entreprise et appellent les habitants à la plus grande prudence s'ils sont confrontés à ce genre de démarchage.

 

 


Connexion